Corridors SA !

MUSIQUE ET DESIGN SONORE
avec : Fibre Tigre / Quentin Vijoux / Adrien Aybes-Gille
pour : Industriceratops


"Nous réalisons un jeu d’aventure point’n’click (dans la lignée des jeux Lucas Arts des années 90). Nous avons l’ambition de rendre ce jeu captivant, très drôle, et le plus beau possible…"

Panorama d'un endroit de l'île.

Panorama d'un endroit de l'île.

Créer le sonore d'un PnC n'est pas chose facile. Non pas que l'on cherche absolument à immerger - l'immersion est une donnée qui dépend autant du gameplay et de la narration que de l'univers graphique ou sonore - mais plutôt à construire un TOUT. Un tout, c'est à dire un paysage sonore mêlant des bruits, des ambiances et une musique de façon cohérente. 

Pour ce type de jeu, la musique extradiégétique est d'abord lié au feedback de résolution des énigmes et aux potentielles transitions entre les scènes. En effet, un "Wall to Wall" dans un jeu à énigme n'est pas admissible.

De nombreux prototypes ont été réalisés et la direction artistique s'est vite concentrée autour de musiques synthétiques, post new wave ou synth pop. Ce qui aurait pu dénoter avec le paysage, le renforçait, et renforçait également le charisme du personnage (Hugo, un informaticien débonnaire).

Il est habituel, dans l'indiegaming, de montrer ses pistes de réflexions de narration et de graphisme, c'est plus rare pour les musiques. Sans doute la peur d'être jugé sur un oeuvre en cours. Voici les premiers prototypes musicaux, au tout début de la construction des thèmes (ici déconstruits pour facilité les échanges avec les auteurs). 

hugo-en-slip1.gif